gavroche/
 
gavroche/
gavroche
gavroche/
capitalisme, exclusions, Gavroche, guerre aux pauvres, justice, Nièvre, otages, poésie, politiques, révolte, témoignages, trahison, zones rurales.
gavroche/
pauvres, mourez, nous ferons le reste !.
gavroche/
Gavroche le rebelle, l'insolence d'un zonard contre le monstre capitaliste
gavroche/
je paye ma mort à crédit (en plusieurs fois) : jambe cassée, traumatisme psychologique par un huissier, perte de l'emploi, isolement social, logement insalubre, les humiliations, etc...
gavroche/
La gauche est morte... elle m'a tué ! Vive Gavroche, la révolte libérée contre la colonisation libérale de nos vies.
gavroche/
La jeunesse volée d'une racaille
gavroche/
La justice en zone rurale est encore plus éloignée des pauvres que les supermarchés des villes. La justice des campagnes s'appelle la loi de la jungle en raison des ententes tacites et du laisser faire. On ne contrarie pas les notables que l'on connait... En zone rurale, le monde est petit et les puissants se côtoient souvent. Malheur aux faibles. - Sachez si vous souhaitez vous installer en zones rurales que vous aurez difficilement raison contre les puissants... ils existent des réseaux mafieux qui ont le droit du sol... vous ne réussirez jamais dans certaines campagnes.
La révolte est un droit devant l'oppression. Te révolter, c'est vouloir reprendre le pouvoir sur ta vie. C'est déposséder les voleurs de leur butin. C'est récupérer les outils pour rebâtir ta vie. - Jusqu'où supporteras de te voir abaissé avant que tu ne te révoltes ? T'aimes-tu toi même, si tu ne te révoltes pas ? Si tu n'obtiens pas justice, si tu perds ta dignité, si tu perds l'honneur, alors, n'hésites pas : coules le bateau des pirates.
La poésie n'est jamais triste même quand elle parle de la misère... c'est la capacité de glisser l'espoir et de faire naître le désir de changement dans les situations les plus dramatiques. - La poésie est une flèche qui transperse les c½urs de pierre. Elle dénonce les malheurs, désigne les coupables, fait naître l'espoir chez les victimes et les gens de bonne volonté.
La Nièvre est la région où je suis retenu en otage depuis 1998. Dans une nature verte, une misère noire se cache. Nous vivons à l'écart du monde dans un isolement social et économique qui nous fait mourir trop tôt. - Je suis né dans le béton... je souffre dans la Nièvre. Ce département s'est refermé sur moi comme un piège. J'y ai été blessé physiquement et psychologiquement. J'y ai été ruiné économiquement... J'en suis l'otage dans ce monde du silence... Combien de jours encore, survivrai-je dans cette misère qui me ronge chaque jour un peu plus.
Ce monde est un spectacle qui mets en scène des acteurs qui te font vivre un rêve où tu seras toujours spectateurs ou guichetier ou placeur... mais tu n'en tireras jamais profit pour toi même. Cette mise en scène du statut social est une trahison. Lèves-toi et montes sur scène... devient acteur... refuses la trahison... tu y as droit toi aussi à ta place dans la société... et pas comme figurant. - La justice des riches contre le malheur des pauvres est une trahison... Ce monde est aussi le tien. Réclames la justice et l'équité pour toi aussi.
Combien de temps souffrirons nous avant d'avoir le courage d'en parler. Les témoignages permettent à d'autres de se rendre compte qu'ils ne sont pas seuls à souffrir. Les témoignages mobilisent et rassemblent... Témoigner, c'est semer la première graine de la guérison. Témoigner, c'est l'expressions de la révolte contre l'injustice du mal qui nous touche. - On t'a appris à te taire quand tu souffres... à ne pas déranger les autres... moi je te dis qu'il faut crier ta souffrance pour ameuter tous le quartier afin de te porter secours. Ton témoignage va mettre en marche les autres vers la libération collective.
La politique est l'art de manipuler les idées qui conduisent des foules à se mobiliser et à se se faire élire sur des programmes auxquels on ne croit pas. - L'homme politique n'existe pas. On ne doit rien donner aux gens sans leur participation. Ils faut qu'ils soient acteurs de leurs projets... et à quoi bon des hommes politiques dans ce cas, un bon animateur suffira.
L'exclusion est une pratique de mise à l'écart d'une partie de la population au nom de n'importe quelle différence. C'est du racisme pour l'étranger... mais l'étranger, n'est pas seulement celui qui vient d'un autre pays, mais ce peut être celui qui vient d'une autre région, d'une autre ville ou bien tout ceux que l'on veut exclure au nom d'une différence quelle qu'elle soit. - Dans les zones rurales, l'exclusion est historique pour celui qui n'est pas "du pays". Tout ce que l'on peut tirer de lui par contre, est accepté.
La guerre contre les pauvres s'exprime de plus en plus ouvertement par le pouvoir. "Mort aux pauvres !", crient-ils de plus en plus vivement par la suppression des revenus, des dépenses de santé, des retraites... - Face à la guerre aux pauvres... il n'y a pas de réponse... les pauvres ne réagissent pas... c'est un encouragement pour les criminels qui conduisent cette extermination... l'arme redoutable serait de couler le bateau. Puisqu'ils ne veulent pas partager leurs richesses, obligeons les à partager notre misère dans la mort.
Les zones rurales sont des pièges où les gens des villes viennent parfois y détruire leurs vies. La nature est belle mais elle cache une autre misère sociale que tu n'imaginais pas avant d'y être dépossédé de tes biens. Il y a beaucoup de misères insoupçonnées dans les zones rurales. La vie est en ville. - Beaucoup de citadins voient un eldorado dans les campagnes...mais les zones rurales ne tiennent pas leurs promesses... il n'y a ni confort ni progrès ni solidarités... méfies-toi avant de venir t'y installer. Au début, tu aimeras le calme... et puis, tu le détesteras. Tu découvriras l'isolement et la misère sociale.
Le capitalisme est un système qui tend à l'inégalités entre les gens et à ce titre, il doit être combattu et détruit. - Le système matérialiste et capitaliste propage les individualismes, les égoïsmes, les esclavages, sème la misère et la mort. A ce titre, il doit être attaqué et détruit. Ceux qui soutiennent le capitalisme doivent être puni car ils soutiennent un système qui crée l'inégalité, la misère et la mort. Ils sont des ennemis de la race humaine.
Certes, le gouvernement français sait aller chercher des otages à l'étranger sous l'oeil des caméras pour manipuler les foules... mais je suis otage d'une misère tout aussi pire à seulement 250 km de Paris... elle porte le même nom quelque soit le pays : privation de liberté et risque de mort... mais la misère en France n'est pas secourable. - Prise d'otage dans la Nièvre.... depuis 1998, je suis retenu dans la Nièvre par la suppression des mes revenus... blessures physiques et psychologiques... depuis des années je crie mon désir de retrouver mon béton et de fuir cet enfermement... mais jamais je ne suis secouru... messieurs du gouvernement, j'habite en France... rendez-moi ma liberté, rendez-moi justice.
J'ai décidé d'être insolent pour exprimer ma révolte contre une société criminelle qui m'a volé mes viens, blessé physiquement et psychologiquement...- l'insolence contre une société qui me conduit à mourir. - Contre une société qui m'a spolié et me conduit à la mort, l'insolence est l'arme minimum. C'est un appel aux secours et à la solidarité. Dans la Nièvre, je sais que je ne serais jamais secourus... je suis condamné... mais je sais que mes paroles serviront à d'autres... vengez-moi pour que cela ne se reproduise plus... vengez-moi si vous ne voulez pas risquer de souffrir comme moi.
gavroche/
justice
révolte
poésie
Nièvre
trahison
témoignages
politiques
exclusions
guerre aux pauvres
zones rurales
capitalisme
otages
Gavroche

Gavroche le rebelle, l’insolence d’un zonard contre le monstre capitaliste

gavroche/
Le combat est dans la rue, pas dans les urnes : la racaille est un OGM fabriqué par le libéralisme.
gavroche/
NAVIGATION

gavroche/

La gauche est morte... elle m’a tué ! Vive Gavroche, la révolte libérée contre la colonisation libérale de nos vies.

Comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase, aujourd’hui j’ai décidé de porter l’écharpe de la révolte comme d’autre celle de la légitimité des balles de leurs profits contre nos vies volées. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne m’ont pas entendus.

Ici, je suis comme un noir loin des siens. Je veux rentrer dans ma région. Dans ma banlieue qui fait peur comme une ceinture d’explosifs. Imagines-moi vivre sous une avalanche de mépris et de rejets sociaux.

Depuis la perte de mon travail, je vis dans l’état d’urgence du minimum vital et dans la seule vision qu’un monde qui me déclare la guerre (poil au Karcher !).

Le combat est dans la rue, pas dans les urnes. La racaille est un OGM fabriqué par le libéralisme.

Je défends mon pays pour qu’il ne soit pas la termitière des oppresseurs et de la mort à crédit pour les plus faibles.

Je ne suis qu’en phase d’apprentissage car en venant ici, je ne savais pas ce qui m’attendais. Je venais chercher la tranquillité et je suis devenu une proie ligotée, isolée.

Il faut que j’apprenne à me défendre contre ces gens qui m’ont terrassés. Leurs armes me révulsent. Aux escrocs qui s’habillent en dorures, je préfère la noblesse du langage.

Le prix de la vie : demain mourait Gavroche

* je paye ma mort à crédit (en plusieurs fois) : jambe cassée, traumatisme psychologique par un huissier, perte de l’emploi, isolement social, logement insalubre, les humiliations, etc...


extraits de GAVROCHE DE L’AN 2000

comme j’aime l’ombre et la lumière
toi l’enfant-loup qui voudrait tout casser
Toi qui te fous de notre histoire passée
voyou qui nous fait des misères
danseur étoile des rues

toi l’insolence formidable
petit Gavroch de l’an 2000
réveille la ville
petit frondeur de nos cité
sans rue pavée

toi qui te dresses, avec ton poing levé
ta maladresse, ta peur, et ta fierté
tu as toujours manqué d’amour

gavroche/


gavroche/
gavroche/
IMPORTANT
dans cette famille

gavroche/ gavroche/
liens utiles

gavroche/
Date article

gavroche
article 13 (Gavroche le rebelle, l’insolence d’un zonard contre le monstre capitaliste)
mis à jour le 26 mars 2007 et créé le 26 mars 2007 par Gavroche}
gavroche/
gavroche/
gavroche/
| Plan du site | | | |
gavroche/
Nouveaux sites 2013***
Lormes.poulbot.fr
gavroche/
ce jour mercredi
11 décembre 2019
gavroche/
DERNIERS ARTICLES
gavroche/
DERNIERS ARTICLES
gavroche/
DERNIERS ARTICLES
gavroche/
DERNIERS ARTICLES
gavroche/
gavroche/
gavroche/
 
 
 
 
gavroche/